1/6

Le tombeau de Poulenc

Jean-Christophe Cholet : Piano, compositions

Alban Darche : Saxophones, compositions 

Matthias Rüegg : compositions

Nathalie Darche : Piano

Pascal Vandenbulcke : Flûtes

Jean-Louis Pommier : Trombone

Matthieu Donarier : Saxophones, Clarinettes

Olivier Laisney : Trompette

Marie-Violaine Cadoret : Violon, Alto

Mathias Quilbault : Tuba

Christophe Lavergne : Batterie

Stéphane Kerecki : Contrebasse

Jean-Christophe Cholet et Alban Darche avaient depuis longtemps l’envie de s’associer pour un projet commun en grande formation, le festival « Présences » de Radio France leur ayant permis d’y réfléchir dès 2010.

 

Ce projet s’est concrétisé en 2015, avec la création du programme « Le Tombeau de Poulenc », regroupant des musiciens issus de leurs deux formations respectives : Diagonal/Jc Cholet et l’Orphicube/Alban Darche.

 

L’idée commune aux deux compositeurs est de créer une œuvre originale qui prenne son inspiration dans l'œuvre de Francis Poulenc, de lui construire son « Tombeau », à l'instar de Maurice Ravel qui créa avec son Tombeau de Couperin une œuvre intemporelle, qui ancra profondément son auteur dans une tradition française initiée par François Couperin ou Jean-Philippe Rameau.

 

L’instrumentation de La Diagonale du Cube permet autant de faire sonner un orchestre de jazz que de recréer un concertino propre à développer une forme qui fera écho au travail de Poulenc : le concerto pour deux pianos et orchestre.

 

La fragrance, l'esprit de Poulenc sont là, mais le projet et sa forme sont libres. Il ne s'agit pas de s'inscrire dans les pas du maître, mais de s'imprégner de son œuvre pour inventer une musique inédite et actuelle, affranchie de toute codification, et forte du mélange avec toutes les autres influences qui ont nourri les plumes de Jean-Christophe et Alban.

"Librement inspirée par l'œuvre de Francis Poulenc sans jamais tenter la moindre adaptation, "Le tombeau de Poulenc" est une rencontre exquise entre la musique classique française du début du XXe siècle et les influences du jazz." Jean-Jacque Birgé, Médiapart, Janv 2018

"la fusion de deux orchestres en grand format parmi les plus exaltants de l’Hexagone." Franpi Barriau, Citizen Jazz, nov 2017

"Stimulés par le projet et l’enjeu, les trois compositeurs se complètent remarquablement tout en conservant leur identité. Il faut dire qu’ils disposent d’un magnifique grand ensemble, réunion de personnalités affirmées qui donnent le meilleur comme à leur habitude." Culture Jazz, 2018

  • Facebook
  • You tube
  • SoundCloud
  • Instagram
  • twitter

© Infingo 2018