Cover by Maud Biron
Cover by Maud Biron

press to zoom
(c) Steffen Schmid
(c) Steffen Schmid

press to zoom
(c) JB Millot
(c) JB Millot

press to zoom
Cover by Maud Biron
Cover by Maud Biron

press to zoom
1/7

Amnesia

L’envol d’un temps arrêté pour le premier album piano solo du compositeur et improvisateur Jean-Christophe Cholet.

Jean-Christophe Cholet, piano

Se retrouver chez soi peut prendre de nombreux sens dans la vie d’un musicien comme Jean-Christophe Cholet : retour de nombreux pays autour du monde, de nombreuses explorations dans des transversalités musicales, de nombreuses rencontres, cheminements, collaborations, et finalement, se retrouver simplement avec soi-même, devant sa forêt, pendant cette parenthèse imprévisible que nous avons tous vécu. Temps arrêté, temps retrouvé, les conditions d’une nouvelle respiration pour un voyage immobile. Amnesia comme un oubli du monde, ou un retour à ce qu’on pensait oublié, à ce qu’on a toujours su. Le premier album en piano solo de Jean-Christophe Cholet après trente ans d’une carrière dans toutes les dimensions musicales, déploie quatorze morceaux qui sont quatorze improvisations solitaires. Là où le compositeur s’improvise et l’improvisateur se compose. Des notes qui sortent de terre devant nous comme des pousses de printemps, parfois légères, parfois sombres, riches de tous les voyages. Une apparition née de l’instant pour graver une quintessence de présent. Plus qu’un retour, Amnesia est une évasion, une errance, la mise en œuvre d’une liberté où affleurent jazz, classique, contemporain, musiques du monde. Juste un musicien, un piano, une forêt et la profondeur d’une intimité traversée de mille vies.

"La limpidité du pianiste et son accueil de l'instant permettent (...) de faire affleurer, au fil de ces rêveries du temps suspendu, une confiance et un étonnement pudique " Louis-Julien Nicolaou / fff Télérama

"une exploration très personnelle, intime, une broderie délicate sur le temps, l’absence (...) des improvisations colorées, fougueuses, larguant quelques amarres ou plus délicatement impressionnistes." Sophie Chambon / Les dernières nouvelles du jazz

 

"Jean-Christophe Cholet s’est laissé aller à improviser une musique spontanée et sincère." Pierre de Chocqueuse / Blog de Choc

 

"C’est l’improvisation qui est maîtresse ici, le pianiste laissant la place à l’abandon voire au silence, et donc à la poésie." Franpi Barriau / Citizen Jazz